Le 9 mai 2017 à la Mairie du 6e - Journée de l'Europe

LA JOURNEE DE L'EUROPE

 

Le 9 mai est devenu depuis 1985 Journée de l'Europe, en souvenir de la déclaration du 9 mai 1950 du ministre français des Affaires étrangères Robert Schuman. (1)

Cette journée a été pour CplE l'occasion cette année de retrouver à Paris les locaux de la Mairie du 6ème arrondissement.(cf la page événement) pour présenter le deuxième épisode du cycle « l'Europe et ses étoiles »

 

A 14h Anne-Sophie Godfroy-Génin accueille les invités et les participants, saluant dans le public

la présence d'élèves venus   spécialement du CMP de Varennes-Jarcy pour assister à la projection du film de J.D.Verhaeghe Galilée ou l'amour de Dieu .

Tourné en 2003 pour la Télévision (2), ce film présente un Galilée tourmenté par un Urbain VIII versatile qui lui reproche maintenant d'avoir mené loin des recherches qu'il avait lui-même encouragées quand il était cardinal … poursuivi par l'Inquisition qui le somme de s'expliquer sur la publication en 1630 du Dialogue sur les deux plus grands systèmes du Monde.La thèse de Copernic que Galilée y expose,obéissant à l'injonction papale, présentée comme hypothétique, certes, mais accompagnée d'observations nombreuses qui font du livre comme un ''manifeste copernicien'' illustrant une conception nouvelle de la connaissance.

En 1610 Galilée avait reçu un instrument inventé par un artisan hollandais, capable de rapprocher des objets en

 

les agrandissant d' une façon jamais vue.                

 

 

Le 13 janvier il observe pour le première fois les satellites de Jupiter (Guillaume Hébrard) : les faits contredisent la véracité du géocentrisme…

 

 

 

Galilée est né en 1564 dans une Europe déchirée par des forces contradictoires : Portugais et Espagnol, Hollandais et Anglais ont élargi le Monde connu en repoussant ses limites vers de nouveaux mondes où vivent d'autres êtres – d'autres humains?s'interroge Montaigne - , ils ont découvert de nouvelles richesses, créé des routes et des marchés, inventé le capitalisme (Braudel). L'Europe commerçante et puissante, celle du Nord, se reconnaît dans les valeurs de la Réforme, apprend à transformer le monde en invoquant le progrès en diffusant les techniques modernes: l'imprimerie, la boussole, la poudre à canon au service du commerce et des conquêtes, et en exigeant pour développer les sciences de les libérer des Autorités scolastiques et religieuses, Bacon en Angleterre, Descartes en Hollande le disent bien !

Mais en même temps l'Europe du Sud, catholique et méditerranéenne, se crispe sur ses pouvoirs. En 1563 le Concile de Trente définit la Contre-Réforme, réaffirme le dogme, interdit comme hérétique tout libre commentaire des Ecritures, surveille étroitement l'Université…

Dans ce contexte, ''l'affaire Galilée'' est une véritable crise. D'elle naîtra en particulier la vocation, typiquement européenne en ce XVIIeme siècle, de se

rendre, par la science et par la technique ''comme maître et possesseur de la nature''.

 

L'Union européenne (Gaëlle Michelier) qui présente ses efforts de croissance par le développement de la recherche et des techniques spatiales, se situe clairement dans la lignée de cette histoire.(3)

Dominique Marbouty souligne l'importance des décisions stratégiques et techniques de la France dans l'élaboration des projets, entre autre celui qui concerne le programme Copernicus;

 

« Bientôt, nous ne dirons plus "As-tu un GPS?" mais "As-tu un Galileo?'' » écrit le Centre national d'études spatiales (Cnes) . Ce système plus précis que ses concurrents américains, russes et chinois va sans doute s'imposer . Lancé en 1999, le projet a véritablement commencé à prendre forme à partir de 2008  (4). Avec 18 satellites lancés à présent (décembre 2016), le système vient d'être partiellement mis en service(Arnaud Saint Martin) : cette constellation comptera au total 24 satellites déployés sur trois orbites différentes à environ 23.000 km au-dessus de la surface terrestre. Le programme Galileo – le nom italien de Galilée – prévoit ainsi que chaque endroit du globe soit survolé par quatre satellites.(Dominique Marbouty)

Galileo est financé par l'Union européenne et développé par l'ESA, l'Agence spatiale européenne.(4) L'E.S.A. était en 2008 constituée de 17 États membres : Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, Espagne, Finlande, France, Grèce, Irlande, Italie, Luxembourg, Norvège, Pays-Bas,Portugal, Royaume-Uni, Suède, Suisse (la Grèce et le Luxembourg sont les derniers adhérents : ils sont devenus membres à part entière le 9décembre 2005). Le Canada est associé à certains programmes de l'agence grâce à des accords spécifiques de coopération. D'autres États frappent à sa porte : la Hongrie, la Pologne, la République tchèque, la Roumanie et la Slovénie, ce qui obligera à adapter ses règles de fonctionnement, chaque pays, quelles que soient sa taille et sa contribution au budget de l'E.S.A., disposant actuellement d'une voix pour voter les résolutions. Un partage des responsabilités et des priorités s'est opéré en juin 2005 : l'Union européenne est chargée de définir la stratégie spatiale européenne, dont il est réaffirmé qu'elle doit s'exercer au bénéfice des citoyens de l'Union ( Cathy Dubois); l'E.S.A. a, quant à elle, pour rôle de mettre en oeuvre cette stratégie, c'est-à-dire de mettre en place les moyens, notamment ceux d'accès à l'espace, et de développer les technologies.(5)

Un calendrier précis est mis en place dans la perspective de l'Horizon 2020 (Isabelle Jegouzo).Bien que la proposition de budget du Conseil européen pour la période 2014-2020 réduise le financement des programmes phares que sont Galileo et Copernicus, leur avenir est assuré. Le premier satellite Copernicus sera bien lancé à la fin de l’année.(Dominique Marbouty)

l'Esa tient à souligner que ce programme favorisera l'emploi et la croissance.(6)

En effet, une étude récente de la Commission européenne montre que Copernicus permettra de créer environ 83.000 emplois en Europe d'ici 2030. Cela confirme une autre étude selon laquelle chaque euro investi dans ce programme générera quatre euros en retour.

 

L'initiative privée aide elle aussi la recherche (7), en témoignent Diane Baras ( L'Oreal-Unesco),(Marie-Agnès Bernardis (Hypathia), soutient de jeunes doctorant-e-s,dont l'enthousiasme, l'énergie et la conviction sont contagieuses, ce que nous prouve  Eleonora Capocasa, en compagnie de l'astrophysicienne Léa Griton.

Un projet qui engage 19 nations-membres de l'UE, présenté par M.A. Bernardis, avec Universscience, donne à cette journée une conclusion qui souligne avec force la vitalité de l'Europe de la recherche et des techniques, de Galilée à Galileo ...

 

surface d'Europe, satellite de Jupiter

 

 

(1) "La paix mondiale ne saurait être sauvegardée sans des efforts créateurs à la mesure des dangers qui la menacent. La contribution qu'une Europe organisée et vivante peut apporter à la civilisation est indispensable au maintien des relations pacifiques. En se faisant depuis plus de vingt ans le

champion d'une Europe unie, la France a toujours eu pour objet essentiel de servir la paix. L'Europe n'a pas été faite, nous avons eu la guerre. L'Europe ne se fera pas d'un coup, ni

dans une construction d'ensemble : elle se fera par des réalisations concrètes, créant d'abord une solidarité de fait… ''Robert Schuman

(2) ce film peut être revu aussi sur UTube

(3 )sites/citoyennespourleurope-eu/uploaded/rapport-espace-europa-en-de-la-recherche-1.pdf

(4) http://sites/citoyennespourleurope-eu/uploaded/communique-presse-comm-galileofr.pdf

(5) http://sites/citoyennespourleurope-eu/uploaded/24p-citizens-space-fr-hd.pdf

(6) un exemple, en clin d'oeil à notre Galilée frabricant de lunettes astronomiques ;

Safran Reosc, filiale du géant français des équipements aéronautiques et de défense Safran, s’est vu confier par l’Observatoire Européen Austral (ESO) le contrat portant sur le polissage, le montage et les tests du miroir primaire de l'ELT, le télescope le plus puissant au monde. Il s’agit d’un programme de sept ans durant lesquels le groupe va fournir et polir 931 segments de miroir en vitrocéramique hexagonaux de 1,5 mètre qui, une fois assemblés, constitueront le miroir primaire (M1) du télescope qui mesurera 39 mètres de diamètre. Sa mise en service est prévue en 2024. Pour réaliser cette mission Safran Reosc va créer 90 emplois “hautement qualifiés”, dont 50 localisés à Poitiers et 40 sur le site de Saint Pierre-du-Perray, en Essonne. C’est le quatrième contrat remporté par Safran Reosc dans le cadre du programme ELT.

(7) En France, plusieurs écoles d’ingénieurs proposent des spécialisations en aérospatiale. C’est notamment le cas de l’École nationale de l’aviation civile (ENAC) à Toulouse, de l’Institut supérieur de l’aéronautique et de l’espace (ISAE-SUPAERO) à Toulouse; de l’École nationale supérieure de mécanique et d’aérotechnique (ENSMA) à Poitiers, ou encore de l'École supérieure des techniques aéronautiques et de construction automobile (ESTACA).

Ingénieur n’est néanmoins pas la seule voie : Claudie Haigneré, la seule femme française à avoir voyagé dans l’espace, a suivi des études de médecine. Des formations en mathématique, physique, chimie ou encore biologie sont aussi possibles, expliquait le Centre national d’études spatiales (CNES), l’agence spatiale française. Et l’aérospatiale, ce sont aussi de nombreux métiers autour de ces missions médiatiques, et qui recrutent. Cela va de la conception à la maintenance des lanceurs, en passant par les ingénieurs R&D, ou encore les ingénieurs système... Le secteur recherche aussi des profils de technicien, accessible via un DUT ou un CAP spécialisé,comme des opérateurs machine ou des techniciens électroniques par exemple. En France métropolitaine, des entreprises comme Airbus, Safran, ou encore Thalès et de nombreux sous-traitants, proposent ces emplois.

Pour le détail des nombreuses formations liées aux activités spatiales existent: voir les sites de l'ONISEP, de Phosphore etc..


  • Françoise Greish, Citoyennes pour l'Europe
  • 0 Réaction
  • 05/06/2017

Réagir


  • CAPTCHA

Rechercher sur le site

Devenir membre de Citoyennes pour l'Europe

Qui sommes nous ?

Nos actions

Café-Citoyennes pour l'Europe 2016

Cycle l'Europe vue par les Européens - 2017

9 mai, Journée de l'Europe

Editoriaux de Martine Méheut, Présidente

Cycle "l'Europe inspirée", Odéon, Paris, 2014-2015

Cycle "l'Europe des artistes", Odéon, Théâtre de l'Europe, 2015-2016

La femme en Europe

L'Europe, ce qu'il faut savoir

S'informer des questions européennes

Bürgerinnen für Europa

Communiqués de presse

Contact

Espace privé

Newsletter

  • Restez informé !



Galerie photos (138)

Twitter

RT @oliviersichel: @PervencheBeres brillante sur la defense du droit d'auteur a Bruxelles. @eu #J2creation de la @sacem @jntronc https://t.?
le 14/07/2017
#SimoneVeil We must now carry the torch she lit for a very European form of humanist feminism https://t.co/8p3y8J1ygj
le 30/06/2017
#SimoneVeil.Il nous faut tenir allumé le flambeau qu?elle a porté d?un féminisme humaniste proprement européen https://t.co/8p3y8J1ygj
le 30/06/2017
#HelmutKohl nous a quitté/hat uns verlassen @citoyennes_eur-'s tribute https://t.co/v6bYuJix96 @MartineMeheut,? https://t.co/HeFAWhNZzV
le 18/06/2017
#HelmutKohl, CP @citoyennes_eur de @MartineMeheut : Nous sommes orphelins d'un grand européen https://t.co/0lVo2sn5lv
le 17/06/2017

Calendrier

« Août 2017 »
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031

Espace Membre

Visiteur en ligne

    • Nombre d'invité : 0